Cover photo

Sydney vu d'en haut

- Australie -

Friday 30 November 2012

Le concept de "Sydney vu de haut" est lancé par Manuel.
Au programme de ce vendredi 30 Novembre, une petite promenade touristique de Sydney en passant par l'incontournable pylône d'Harbour Bridge, en montant au sommet de "Sydney Tower" et enfin, en empruntant le légendaire monorail de Sydney…
Commençons par Harbour Bridge. L'idée d'un pont reliant le Sud et le Nord de Sydney date de 1815. La décision fut prise en 1890 et finalement après plusieurs années, John Bradfield fut nommé ingénieur en chef des travaux du pont mixte (routier et ferroviaire). L'Harbour Bridge est largement inspiré des ponts Hell Gate Bridge, New York City (États-Unis) et Tyne Bridge, Newcastle (angleterre). Les travaux commencèrent en 1922 ; un ingénieur français, Georges Imbault, devait diriger le projet mais avec la réticence de la population quant à laisser un étranger s'occuper de l'opération, il fut associé à l'ingénieur anglais Sir Ralph Freeman. Le pont sera inauguré 9 ans plus tard par le premier ministre de New South Wales Jack Lang et le gouverneur, Sir Philip Game. Voilà pour les noms et les dates, maintenant quelques chiffres...
Le pont aura nécessité pour sa construction, la destruction de 800 maisons et restera jusqu'en 1967 la plus haute construction de Sydney, culminant à 134m au-dessus du niveau de la mer. Encore aujourd'hui il est le plus large pont du monde avec 48,8m. 6 voies empruntées par les voitures, et une de plus qui était destinée par le passé aux tramways, une voie réservée aux bus, une aux piétons (nous !) / cycliste et deux pour les trains.

Tout ça pour dire que le pont est aujourd'hui l'un des principaux points d'accès au Nord et au Sud. On peut tout de même noter le tunnel qui passe à quelques centaines de mètres de lui et l'Anzac Bridge un peu plus à l'Ouest.
Nous sommes montés au sommet de l'un des pylônes d'Harbour Bridge. Nous aurions pu monter tout en haut du pont mais la modique somme de 200$ nous a retenus. Ce sera donc le pylône pour aujourd'hui ! Pas grand-chose à dire à part que vraiment, on a une belle vue sur la baie…


La suite de l'aventure c'est la tour de Sydney. Elle mesure 305 mètres de hauteur et c'est la deuxième plus haute tour d'observation de l'hémisphère Sud. Pour mémoire, la tour Eiffel c'est 324 mètres (YES !).

Malheureusement encore une fois, pour pouvoir sortir et ne pas avoir de vitre il faut payer, payer cher. Ce sera donc pour aujourd'hui l'intérieur avec des vitres, plus ou moins bien lavées.
Je vous mets quand même cette photo panoramique de Wikipédia pour que vous ayez une idée de la vue que l'on a. A savoir que pour nous il ne faisait pas très beau ce jour-là, nous avions donc une couverture nuageuse et même quelques gouttes de pluie.
panorama
C'était sympa quand même, un petit film 4D avant de monter. On s'est donc fait, mouiller en passant près d'une vague, attraper par un surfeur etc. Je vous fais un petit bilan du film, l'Australie c'est bien, Sydney c'est bien et la Tour de Sydney c'est bien aussi.





Et puis le must c'est qu'on avait des lunettes 3D roses "hyper classe" !

Pas le temps de rêver, le monorail nous attend. Ses jours sont comptés puisque la ville de Sydney a décidé de le détruire avant l'hiver australien. D'ici Juin donc… Je veux signer une pétition !!!

Maintenant une petite histoire personnelle, l'histoire de Napoléon en Australie. Je ne sais pas si ce film de 1996 vous a touchés dans votre enfance, mais moi il m'a plus que marqué. En y réfléchissant bien, c'est mon premier contact avec l'Australie et les premières images qui me sont parvenues. Ce pays m'a donc fait rêver depuis ma plus tendre enfance et "Napoléon en Australie" m'est tout de suite revenu en mémoire lorsque j'ai appris que je partais ici. Je vous raconte rapidement de quoi il est question. Clafoutis est un petit chien qui désire découvrir le monde, se fait appeler Napoléon. En anglais le petit chiot s'appelle Muffins, hi hi hi ! Il monte dans une nacelle soutenue par des ballons pour y jouer et elle se décroche par erreur. Notre héros Clafoutis s'envole alors et arrive à Sydney.
Bref tout ça pour dire que j'ai vraiment été ému lorsque je suis monté dans le monorail. Regardez cet extrait vous comprendrez aisément pourquoi le passage se situe à la 7ème minute.





Si vous avez l'occasion de regarder ce film vous verrez de superbes paysages et des animaux typiquement australiens. Je crois, j'espère avoir encore la cassette chez moi car ce film n'est plus disponible depuis 2004. Vous pouvez cependant voir le film en entier sur You tube, en version anglaise (les dialogues sont simples : pas de panique).
Une dernière chose, je compte retrouver les endroits où le film a été tourné, dans la mesure du possible bien sûr. Ce sera ma quête, mon graal pendant ces années en Australie ! Je serai comme Clafoutis qui découvre l'Australie finalement !


Après ce petit tour très sympa nous finissons la journée en prenant un verre avec comme arrière-plan l'Opéra et l'Harbour Bridge, que vous connaissez bien maintenant.

On peut donc dire que nous avons vu Sydney de haut aujourd'hui ! Encore une chouette expérience.

Laissez-moi un commentaire !

  • Privé
  • Publique

Publier

Annuler

image

Fermer